Joseph AUDOUZE (1888-1918)

-AUDOUZE JosephJoseph AUDOUZE est né le 20 mars 1888 à Châtelard, selon sa fiche de Mort pour la France. Cette commune pose problème puisqu’en réalité, il existe plusieurs communes nommées Le Châtelard. L’une se trouve dans le canton de Fribourg, une autre dans le canton du Valais. Joseph AUDOUZE n’est donc peut-être pas Fribourgeois.

Il est recruté en 1908 dans la Seine. Pendant la guerre, il fait partie du 407ème Régiment d’Infanterie.

Il décède le 3 octobre 1918 à Cuperly, dans la Marne, des suites de ses blessures.AUDOUZE Joseph_JMO

Le Journal des Marches et Opérations du 407ème Régiment d’Infanterie nous indique qu’entre le 26 septembre et le 6 octobre, le Régiment se déplace afin de gagner du terrain sur les Allemands. Ils parviennent à avancer leurs positions de dix kilomètres, mais au prix de 105 soldats et officiers tués, 369 blessés et 217 intoxiqués au gaz. Parmi les blessés se trouve donc Joseph AUDOUZE, qui décèdera dans l’ambulance. Les survivants prennent place dans d’anciennes tranchées allemandes, capturent 253 Allemands et récupèrent du matériel ennemi.

Joseph AUDOUZE est inhumé dans la nécropole nationale de La Cheppe, à proximité de Cuperly, dans la tombe 638.


Sources :

– Site Mémoire des Hommes du Ministère de la Défense français : Fiche de Joseph AUDOUZE, Mort pour la France, et Journal des Marches et Opérations du 407ème Régiment d’Infanterie (05 juin 1918-11 avril 1919) http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

– MémorialGenWeb : Fiche de Joseph AUDOUZE http://www.memorial-genweb.org/~memorial2/html/fr/complementter.php?table=bp&id=208852&largeur=1366&hauteur=768

– Géoportail : Cuperly et ses environs (51) http://www.geoportail.gouv.fr/accueil

Publicités

Georges ARNOUX (1893-1914)

ARNOUX GeorgesGeorges ARNOUX est né le 30 septembre 1893 à Estavayer-le-Lac. Il est recruté en 1913 à Paris (6ème arrondissement) et intègre le 7ème Régiment de Marche des Tirailleurs algériens.

Il est tué le 26 ou le 28 décembre 1914 à Nieuport, ville belge située au bord de la mer du Nord. Des batailles se déroulaient là depuis l’automne. Sa fiche de Mort pour la France mentionne le 26 décembre, tandis que le Journal des Marches et Opérations du 7ème Régiment de Marche des Tirailleurs le cite dans la liste des blessés et des tués du 27 décembre.

Depuis l’automne, le régiment se trouve sur le front de Belgique. A partir du 21 décembre, il participe à la bataille de Nieuport. Durant les premiers jours, le régiment effectue des travaux dans ses tranchées. Puis une attaque a lieu le 25 décembre dès 2 heures du matin, qui permet de gagner du terrain sur les Allemands. 2 soldats sont tués, 11 sont blessés et 2 sont portés disparus.

Le lendemain, les Allemands mènent une fusillade continue afin de dissuader les Français de mener une nouvelle attaque. Ce jour-là, 6 soldats sont tués et 25 sont blessés.

Le 27 et le 28 décembre, les Français effectuent des travaux afin de consolider les tranchées. Mais durant ces deux jours, les Allemands bombardent les tranchées françaises. Le 28, 3 soldats sont tués, dont Georges ARNOUX, et 20 sont blessés.

Le Régiment restera en place jusqu’en février 1915. Le 28 janvier notamment, il parviendra à conquérir la Grande Dune et les tranchées du Polder, à Nieuport. Mais il subira de telles pertes qu’il sera envoyé en cantonnement à Dunkerque. Mi-février, il rejoindra le secteur du fort de la Pompelle dans la Marne.

Sources :

– Mémoire des Hommes : Fiche de Georges ARNOUX, Mort pour la France, et Journal des Marches et Opérations du 7ème Régiment de Marche des Tirailleurs (p. 66-70) http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

– Etude sur le parcours de guerre des Régiments de Marche des Tirailleurs et Régiments mixtes, http://chtimiste.com/regiments/tirailleurs.htm#_7e_Régiment_de_Marche_de_Tirailleur

Jean Maurice AMOUDRUZ (1886-1915)

AMOUDRUZ Jean MauriceJean Maurice AMOUDRUZ est né le 05/11/1886 à Fribourg.

Il est recruté en 1906 à Chambéry. Pendant la Première Guerre Mondiale, il fait partie du 297ème Régiment d’Infanterie. Il est donc de nationalité française (les étrangers intègrent la Légion Étrangère).

Il décède le 19 ou le 20 avril 1915 à la bataille de Sillacker-Wasen, à Metzeral dans le Haut-Rhin. Sa fiche sur Mémoire des Hommes indique le 19 avril, tandis que le journal de marche et opérations indique le 20 avril, date d’une importante bataille lors de laquelle de nombreux soldats sont blessés ou tués.

Le journal de marche et opérations précise :

19 avril. Les 21ème et 24ème Compagnie se portent de […] à 830 à 10h30 ; à 14 heures ces deux compagnies prononcent une attaque sur 830 ; la préparation étant insuffisante, elles ne peuvent progresser et elles se bornent à occuper les tranchées précédemment occupées par les Compagnies du 359ème Régiment d’Infanterie. […]

Une nouvelle attaque est donnée le 20 avril à 13h55. Mais les soldats subissent des tirs d’artillerie venant de leur droite (du blockaus du Sillacker-Wasen) et de leur gauche (de la lisière du bois). Le Régiment subit « des pertes très élevées ». L’ordre est donné de rester en position dans les tranchées jusqu’à la tombée de la nuit. Puis les survivants profitent de la nuit pour évacuer les blessés, restés sur le champ de bataille. Les décédés sont évacués la nuit suivante, « la durée de la nuit ne permettant pas de faire ces deux opérations conjointement ». Au total, 438 hommes sont tués ou blessés.

AMOUDRUZ Champ de bataille


Sources :

– Mémoire des Hommes : Fiche de Jean Maurice AMOUDRUZ, Mort pour la France, et Journal des Marches et Opérations du 297ème Régiment d’Infanterie (02 août 1914 au 04 mai 1915). http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

– Géoportail : Situation géographique du Sillacker-Wasen

Les Fribourgeois Morts pour la France pendant la Première Guerre Mondiale

Voici la liste des Fribourgeois Morts pour la France, qu’ils soient de nationalité suisse ou étrangère.

Elle est amenée à évoluer au fil des recherches.

AMOUDRUZ Jean Maurice (1886-1915)

ARNOUX Georges (1893-1914)

AUDOUZE Joseph (1888-1918)

BADENHEIR Gustave (1881-1918)

BARRE Alcibiade Auguste (1882-1914)

BAUDET François Alexandre (1895-1916)

BERNILLON Joseph Isidore (1896-1917)

BOSSON Nicolas Romain (1879-1914)

BOURQUIN Henri Constant (1882-1914)

BRULHART Hippolyte Joseph (1885-1917)

BRUNISHOLZ Louis (1880-1914)

BUGNON Jules Germain (1893-1915)

CARBONNIER Albert Cyprien (1897-1918)

CARBONNIER Raymond Jean (1893-1914)